(aller au contenu)

Logotipo navarra.es

Castellano | Euskara | Français | English

¡moteur de recherche!

Content tools

Partagez

  • Meneame
  • Delicious
  • Technorati
  • Google
  • Facebook
  • Yahoo

Histoire contemporaine

Les XIXe et XXe siècles

Reunión de las Cortes de Navarra

Réunion des Cortes de Navarre, d’après une gravure du XIXe siècle

La fin des rivalités intestines du XVe siècle, avec la victoire de la faction des Beaumontais et la conquête par la Castille, voit le retour d’une prospérité économique qui permet de rétablir un équilibre démographique altéré par la guerre civile prolongée. Elle permet de stabiliser les échanges et de poser solidement les bases des institutions du royaume de Navarre, lequel continuera à s’appeler ainsi jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Des guerres carlistes à ce jour

La situation d’équilibre politique et institutionnel se détériore dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. La politique de centralisation des Bourbons se caractérise par une tension croissante, qui éclate en 1833 avec la Première Guerre carliste.

Le conflit armé prendra fin en 1839, avec la signature de l’armistice par les Carlistes. Sur le plan institutionnel et politique, ce retour à la paix trouve son aboutissement dans la loi Paccionada de 1841.

En vertu de cette loi, l’historique Royaume de Navarre s’intègre, avec rang de province, au sein de l’Etat libéral. Il conserve ses institutions et les lois de son régime foral séculaire, en particulier les lois relatives au régime fiscal et à l’administration.

Cette situation particulière va se maintenir sous la Restauration, la IIe République et le franquisme. Avec la démocratie, avec l’adoption de la Constitution espagnole de 1978, le régime foral de Navarre passe dans le giron du nouveau système constitutionnel grâce à la loi organique de réintégration et d’amélioration du régime foral de Navarre, promulguée en 1982.

Gouvernement de Navarre

Contactez-nous | Accessibilité | Avis légal | Plan du site