(aller au contenu)

Logotipo navarra.es

Castellano | Euskara | Français | English

¡moteur de recherche!

Content tools

Partagez

  • Meneame
  • Delicious
  • Technorati
  • Google
  • Facebook
  • Yahoo

enlaces relacionados

Secteurs productifs

Structure

Si l’incidence du secteur primaire est relativement faible sur l’emploi (4,5%), ce dernier possède néanmoins en Navarre une importante valeur sociologique et procure une excellente matière première au secteur agroindustriel.

Du point de vue physique et géographique, si l’on parcourt la Navarre du nord au sud, on passe de territoires montagneux d’une grande richesse forestière, où abondent prairies, cultures de maïs et de betterave (et par conséquent, éminemment portés vers l’élevage), à la Zone moyenne où dominent cultures céréalières et fourragères, et arbres fruitiers. Plus récemment des productions industrielles, comme le tournesol et le colza.

Campos de cultivo

Cultures et jachère. (photo Etxeberria/ Astrain)

Dans la Ribera, la vigne gagne du terrain et l’on voit proliférer les produits du potager à la réputation bien méritée, qui approvisionnent la traditionnelle et importante industrie de la conserve de la région. On peut citer comme témoin du prestige de la production agricole et de l’élevage les dénominations d’origine du fromage d’Idiazabal pour la région d’Urbasa, le fromage de Roncal, les asperges de Navarre, les poivrons piquillo de Lodosa et le vin de Navarre, rouge, rosé et blanc. Sans oublier la dénomination de qualité “Veau de Navarre”.

Secteur industriel

Un maillage de petites et moyennes entreprises, installées dans le corridor Alsasua-Pampelune-Tudela et sur l’axe de la Ribera del Ebro, forme le tissu industriel autochtone. Mais la présence de sites de production de grandes entreprises multinationales n’est absolument pas négligeable. Notamment en termes d’emploi et de valeur ajoutée, ainsi que compte tenu de leur contribution décisive à la modernisation de l’appareil productif régional, et par là, au développement économique de la communauté forale.

Une bonne partie de ces sites industriels, que caractérisent leurs hauts niveaux technologiques et leur notable capacité d’exportation et d’entraînement sur le reste de l’économie, appartiennent aux deux sous-secteurs d’activité les plus importants au sein de l’industrie navarraise : l’automobile et le secteur des machines et des biens d’équipement. Entre les deux sous-secteurs et le troisième, par ordre d’importance, celui de l’industrie agroalimentaire, on obtient plus de la moitié de la valeur ajoutée brute de Navarre.

Face à cette concentration, la diversification des activités au sein du secteur n’a connu des progressions significatives qu’à la fin des années 90, sous l’effet de l’implantation et du développement d’une industrie éolienne à laquelle on s’accorde à prédire un haut potentiel de croissance.


Sector servicios

Le secteur des services a connu un développement rapide dans les deux dernières décennies.

Secteur tertiaire

La transformation de la structure économique de la Communauté Forale s’observe également si l’on analyse le fort développement des services au cours des deux dernières décennies.

Non finalisé, le processus de tertiairisation de l’économie navarraise a eu un résultat que chacun peut apprécier : le secteur contribue à ce jour pour plus de la moitié de l’emploi et de la valeur ajoutée brute.

Rapporté à l’Espagne, sa valeur ajoutée représente 1,4% de la valeur ajoutée nationale, un chiffre supérieur d’une décimale à celui correspondant à sa population.

Par branches d’activité, on détachera la capacité de création d’emploi de certains sous-secteurs comme les services aux entreprises, le commerce et les services immobiliers. Néanmoins, toutes les activités du secteur services ont connu de forts taux de croissance, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’administration publique et des services sociaux.

Gouvernement de Navarre

Contactez-nous | Accessibilité | Avis légal | Plan du site