(aller au contenu)

Logotipo navarra.es

Castellano | Euskara | Français | English

¡moteur de recherche!

Content tools

Partagez

  • Meneame
  • Delicious
  • Technorati
  • Google
  • Facebook
  • Yahoo

2011-2012: Gouvernement de coalition UPN-PSN

Gouvernement de coalition UPN-PSN

Gouvernement de coalition UPN-PSN

Les élections de mai 2011, avec une participation de 67,42% pour un recensement de 485 386 personnes, ont donné les résultats suivants : UPN obtint 19 sièges (111 474 votes) ; PSN/PSOE, 9 (51 238 votes) ; NaBai, 8 (49 827 votes) ; Bildu, 7 (42 916 votes) ; PP, 4 (23 551 votes) et Izquierda-Ezkerra, 3 (18 457 votes).

Suite à ce résultat, UPN et PSN/PSOE décidèrent d’allier leurs forces pour former un gouvernement ayant la majorité suffisante. Le 21 juin 2011, les deux formations signèrent un accord de coalition, qui fut paraphé par la présidente d’UPN Yolanda Barcina Angulo et par le secrétaire général du PSN/PSOE Roberto Jiménez Alli.

La composition du Gouvernement de coalition fut la suivante :

Présidente : Yolanda Barcina Angulo (UPN).

Premier vice-président et conseiller de la présidence, des administrations publiques et de l’intérieur : Roberto Jiménez Alli (PSN).

Deuxième vice-président et conseiller de l’économie et des finances : Álvaro Miranda Simavilla (UPN).

Porte-parole du Gouvernement et conseiller de la culture, du tourisme et des rapports institutionnels : Juan Luis Sánchez de Muniáin Lacasia (UPN).

Conseiller de l’éducation : José Iribas Sánchez de Boada (UPN).

Conseillère de santé : Marta Vera Janín (UPN).

Conseillère de la politique sociale, de l’égalité, des sports et de la jeunesse : Elena Torres Miranda (PSN).

Conseillère du développement rural, de l’industrie, l’emploi et l’environnement : Lourdes Goicoechea Zubelzu (UPN).

Conseiller de développement et logement : Anai Astiz Medrano (PSN).

En juin 2012, la présidente Barcina destitua le vice-président Jiménez et les deux autres conseillers désignés par PSN/PSOE présentèrent leur démission. Ce même mois, le vice-président Miranda démissionna et une restructuration du Gouvernement fut menée à bien. Le nouveau pouvoir exécutif fut intégré par huit conseillers suite à l’incorporation de quatre nouveaux membres.

Gouvernement de Navarre

Contactez-nous | Accessibilité | Avis légal | Plan du site